Glossaire : Connaissez-vous tous les termes techniques de votre cheminée ?

Découvrez tous les termes techniques les plus importants, de A comme âtre à V comme ventouses ! Ce petit dictionnaire de la cheminée à foyer fermé vous permettra de mieux la connaître, pour garantir son bon fonctionnement pendant de nombreuses années.
 
Atre : Partie de la cheminée dans laquelle on fait le feu. Aussi appelé foyer. Peut-être ouvert ou fermé.

Bûcher : Cavité aménagée dans le mur, sous la cheminée par exemple, pour le stockage des bûches (ou autres combustibles).

Bûches : Combustible traditionnel, la bûche vous offre une grande valeur esthétique (voir granulés et plaquettes). On trouve également des bûches densifiées, fabriquées à partir de copeaux de sciure, qui procurent une meilleure puissance thermique.
 
Bois de chauffage exploitation
 
Catalyseur : Surmontant certains poêles et cheminées à foyer fermé, le catalyseur permet de réduire nettement l’émission de polluants et de suie en améliorant la combustion des gaz.

Cendrier : Ce tiroir amovible placé sous la cheminée permet de récupérer les cendres pour le nettoyage.

Conduction : Mode de propagation de la chaleur (voir aussi convection et rayonnement). La conduction diffuse la chaleur par contact entre deux corps.

Conduit de fumée : Conduit d’évacuation de la fumée et des gaz de combustion qui achemine ceux-ci depuis la pièce à l’extérieur de la maison, en traversant plusieurs pièces.

Conduit de raccordement : Partie mineure du conduit qui relie la cheminée ou l’appareil au conduit de fumée principal, sans sortir de la pièce. Concerne surtout les poêles.

Convection : Mode de propagation de la chaleur des foyers fermés. L’air frais est absorbé par le bas, réchauffé par convection en s’élevant dans le foyer puis diffusé dans la pièce via des grilles de sortie située en haut de l’âtre.

Débistrage : Opération de nettoyage avancé du conduit de cheminée. Le débistrage consiste à enlever le goudron (ou bistre) d’un conduit de cheminée. Non obligatoire (voir ramonage).

Dévoiement : Décalage du conduit de cheminée pour épouser la configuration de la pièce. Son angle maximal est limité par les normes d’installation.

Granulés : En bois condensé, ils mesurent environ 3mm de diamètre. C’est un combustible pratique et facile à stocker, permettant un fonctionnement autonome.

Insert : Foyer monobloc qui s’insère dans une cheminée ancienne pour la transformer en foyer fermé, bien plus efficace sur les plans économique et écologique.

Plaquettes : Combustible à base de bois, elles se présentent sous la forme de plaquettes de dimensions homogènes, faciles à stocker. Idéal pour les petites maisons ou les appartements.

Polycombustible : Cheminée ou poêle acceptant plusieurs types de combustibles (généralement du bois et du charbon).

Ramonage : Opération de nettoyage du conduit de fumée qui consiste à extraire la suie et autres dépôts (cendres, calcins, goudron…). Il est obligatoire pour toutes les cheminées en état de marche.

Rayonnement (ou radiation) : Propagation de la chaleur qui s’opère par la façade d’un foyer fermé.

Tirage : Mouvements d’air qui assurent le bon fonctionnement du foyer. Le tirage dépend de l’alimentation du foyer en air frais (venant de la pièce).

Tubage : Installation d’un tube en métal dans un conduit de fumée maçonné afin de le rendre compatible avec les nouveaux foyers fermés à haute température.

Ventouses : Ouvertures sur les parois du foyer. Elles permettent d’acheminer de l’air vers la zone de combustion et ainsi d’améliorer le tirage.


Partager ou imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *