Conseils pour bien choisir son poêle à bois

Vous souhaitez profiter de tous les avantages du chauffage au bois : confort, écologie et économies ? Les poêles à granulés ou à buches sont une alternative pratique et design, de plus en plus populaire. Pour vous retrouver parmi tous les modèles disponibles, voici nos conseils pour bien choisir son poêle à bois!
 
 

Chauffage principal ou chauffage d’appoint ?

 
La principale question à se poser avant de choisir son poêle, c’est celle de son usage : est-il destiné à un chauffage principal, ou une solution d’appoint, en complément d’une autre source de chaleur ?

Pour un chauffage d’appoint, de nombreux modèles sont disponibles, et notamment les poêles à buches. Vous aurez le choix entre les rendements moyens à élevés, avec une grande variété de poêles traditionnels ou à accumulation de chaleur.
 
En revanche, pour un chauffage principal, on recommande avant tout des poêles à haute performance, au-delà de 70 % et plus de rendement énergétique. Ils doivent être capables de chauffer une ou plusieurs pièces, en hiver. Les modèles avec ventilation de chaleur permettent de diffuser l’air chaud sur une plus grande surface, mais attention au bruit! La diffusion par convection est plus silencieuse.

Pour un chauffage principal, on choisira plus facilement un modèle à accumulation, aussi appelés poêles de masse ou à inertie. Ils assurent un rendement plus élevé, restituant la chaleur de façon constante grâce à l’inertie thermique de leurs matériaux.
 
 

Choix du combustible : buches ou granulés/pellets ?

 
Les poêles à bois peuvent fonctionner avec deux types de combustibles : les buches ou les granulés (aussi appelés pellets). Certains modèles hybrides acceptent plusieurs sortes en même temps.

La buche vous apporte l’aspect convivial et la chaleur douce d’un poêle traditionnel. Mais pour un poêle en chauffage principal, on préfèrera les granulés : ils offrent un bien meilleur rendement.

Surtout, les granulés ou les pellets sont bien plus faciles à stocker, ce qui est un critère capital pour la plupart des logements. En prime, l’alimentation mécanisée des granulés permet de contrôler le chauffage au doigt et à l’oeil, en programmant des périodes de chauffe en fonction des heures où vous êtes éveillé.
 
 

Puissance et rendement

 
La puissance est également un critère capital pour bien choisir son poêle à bois, l’essentiel étant de bien dimensionner la capacité de chauffe en fonction de la pièce et de la maison. Un poêle trop peu puissant risquera d’être utilisé en surrégime, ce qui lui fait perdre de sa durée de vie. Au contraire, un poêle surpuissant serait trop gourmand en combustibles et ne serait pas agréable à l’utilisation. Demander conseil à son revendeur est essentiel pour bien évaluer sa puissance nécessaire.

De manière très générale, on estime qu’une puissance de 1kW est requise tous les 10m2. Mais c’est une valeur à pondérer avec beaucoup d’autres critères : zone géographique, éloignement des pièces, qualité de l’isolation, température souhaitée, prix des combustibles, tirage
 
Le rendement énergétique d’un poêle est calculé selon un pourcentage : il représente la quantité d’énergie qui est effectivement transformée en chaleur. Le rendement des poêles modernes dépasse souvent les 70%, un critère indispensable pour pouvoir bénéficier des nombreuses aides financières à l’installation.

Enfin, pour bien choisir son poêle à bois, il est recommandé de se tourner vers un magasin spécialisé (ou un réseau de magasins, comme Nature & Feu) plutôt qu’une grande surface. L’accompagnement personnalisé est essentiel pour adapter le rendement à la configuration de son logement! Il inclut souvent l’installation et la pose du conduit de fumée, ainsi que des conseils pour l’utilisation et l’entretien, pour prolonger la durée de vie de votre poêle à bois.


Partager ou imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *