Sur quels critères choisir un poêle à bois ?

Comment choisir son poêle à bois pour être sûr de n’être pas déçu ? Les critères sont multiples, mais quelques uns permettent de mieux cibler sa demande.

Le premier, on ne le dira jamais assez, est de ne pas surdimensionner son poêle. Encore une fois, rappelons le, un poêle donne son maximum à pleine puissance. Des puissances de 4 à 6 kW suffisent dans quasiment tous les cas.

Ensuite, bien sûr, les performances de l’appareil en terme de rendement, mais aussi en taux de CO dans les fumées. Par là même, on peut savoir si la double combustion est efficace.

Faites attention aux garanties : 5 ans est une durée qui apparaît correcte.

Bien entendu, des réfractaires ou des parois de doublage sont indispensables. On voit encore dans des magasins des poêles à bois sans aucun doublage. C’est une hérésie, car les parois du poêle encaissent directement tous les chocs, physiques, thermiques et chimiques, et la durée de vie du poêle est donc fortement diminuée.

N’hésitez pas à manipuler l’appareil : souvent, rien qu’en ouvrant la porte, on a une bonne idée de la qualité du poêle.

L’accumulation de chaleur est une option à regarder, selon votre mode de vie et ce que vous attendez du poêle à bois. En chauffage d’appoint, elle n’est pas indispensable, mais confère de la souplesse à l’utilisation de l’appareil.

Enfin, faites-vous plaisir ! Le design et la vue sur le feu sont des éléments très personnels, mais néanmoins essentiels. Un poêle est plus souvent éteint qu’allumé. Prenez avant tout un appareil qui vous plaît, quelques soient les couleurs, les côtés vitrés ou non, la hauteur….


Partager ou imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *