Conduits de cheminée/poêle : Quelles sont les normes d’installation ?

La création de conduit de fumée pour installer un poêle ou une cheminée doit être impérativement confiée à des professionnels. En effet, l’installation des conduits doit répondre à de nombreuses normes pour éviter tout risque ultérieur d’incendie ou d’intoxication.

Ces normes sont consignées dans un document technique unifié, le DTU 24.1, qui a valeur de norme obligatoire. En plus de la sécurité, le respect de cette norme (à travers l’intervention d’un professionnel) est indispensable pour être assuré.
 
Note : on parlera ici de l’installation de nouveau conduit de fumée. Pour le tubage de conduit existant, vous pouvez vous reporter à cet article.
 
 

Installation de conduits de cheminée : la norme NF DTU 24.1

 
A l’attention des fumistes professionnels, la norme NF DTU 24.1 énonce un certain nombre de procédés pour installer correctement des conduits de raccordement et de fumée. Cet article se propose d’en aborder les principaux éléments, sans prétendre à l’exhaustivité car la norme elle-même est en constante évolution.

Le fumiste qui va poser un conduit de fumée doit se conformer à la norme NF DTU 24 .1, mais aussi à la notice du fabricant. Si cette dernière est plus stricte, c’est elle qui fera autorité.
 
Pour être certain de la conformité de vos conduits de fumée dans les départements du Nord (59) et du Pas-de-Calais (62), faites appel à Nature & Feu pour votre installation !
 
 

Conduit de raccordement ou conduit de fumée ?

 
On distingue deux types de conduits :
– Le conduit de raccordement, qui va de l’appareil au conduit de fumée, sans sortir de la pièce ;
– Le conduit de fumée, qui va jusqu’à la sortie de toit ou de façade en traversant plusieurs parois.

Chacun fait l’objet de normes différentes. Le conduit de raccordement étant dans la même pièce, on considère que les habitants ont conscience que le poêle ou la cheminée est allumé. Il n’est donc pas obligatoire de le coffrer.
 
 

Quelques règles d’installation du conduit de raccordement

 
– Le diamètre du conduit de raccordement doit être égal à celui de l’appareil.
– La distance aux matériaux combustibles doit être d’au moins 3 fois le diamètre du conduit de raccordement.
– Un seul dévoiement est autorisé, soit deux angles de 45° maximum.
 
 

Quelques règles d’installation du conduit de fumée

 
– Le diamètre du conduit de fumée est plus libre. Il dépend cependant du modèle de poêle ou de cheminée, avec un minimum de 150 mm pour les inserts. Il fera l’objet d’un calcul précis de la part de l’installateur.
– La distance aux matériaux combustibles doit être d’au moins 8 cm.
– Un dévoiement est possible, soit deux angles de 45° maximum.
– La sortie de toit doit émerger au moins 40 cm au-dessus du revêtement de toiture, mais aussi de tout obstacle à 8m à la ronde.
– Dans les pièces habitables, il doit être coffré pour éviter tout risque de brulure.
– Il est indispensable d’utiliser des pièces du même fabricant.
 
 


Partager ou imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *