Cheminées: quelles sont vos obligations ?

Que ce soit pour la sécurité des habitants ou pour l’environnement, les feux de cheminée sont règlementés par la loi. Découvrez quelles sont vos obligations en matière de ramonage, et qui est concerné par l’interdiction des feux en Ile-de-France.
 
Cheminée obligations ramonage
 

Quand ramoner sa cheminée ?

Un ramonage obligatoire de la cheminée doit être effectué au moins deux fois par an. Il faut faire ramoner le conduit avant la période de chauffe, et pendant celle-ci.

En logement individuel, le ramonage obligatoire est à la charge de l’occupant. Dans le cas d’une location, c’est donc le locataire qui doit contacter le ramoneur, et s’acquitter des frais. Dans le cas de conduits collectifs, c’est au syndic de s’en occuper.
 

Qu’est-ce qu’un ramonage obligatoire ?

Le ramonage consiste à nettoyer les conduits pour en retirer la suie et autres dépôts (cendres, calcin, goudrons…). L’objectif est d’éviter les intoxications au monoxyde de carbone ou les incendies, mais aussi une baisse de rendement du combustible liée à l’encombrement du conduit.

L’opération de ramonage doit être exécutée par un professionnel qualifié. L’idéal est de faire appel à un ramoneur (ou fumiste) certifié Qualibat ou OPQCB. Evitez les ramoneurs non déclarés et les démarcheurs à domicile : ils ne seront pas en mesure de vous fournir les documents attestant du ramonage auprès de votre assureur.

En effet, à l’issue du nettoyage, le ramoneur doit vous remettre une attestation de ramonage. Conservez-là précieusement : elle peut vous être demandée par l’assurance en cas de sinistre lié à un incendie.
 
 

Qui est concerné par l’interdiction des feux de cheminée ?

L’interdiction des feux de cheminées concerne uniquement les logements qui réunissent les 3 conditions suivantes en même temps :

  • Ils sont situés en Ile-de-France ;
  • La cheminée est à foyer ouvert (cheminée traditionnelle) ;
  • La cheminée est utilisée en tant que chauffage principal.

Cette mesure d’interdiction vise donc les cheminées ouvertes utilisées de façon quotidienne, considérées comme responsables des pics de pollution en Région parisienne. En effet, les foyers traditionnels émettent un grand volume de particules fines dans l’atmosphère, à hauteur de 90 Kg/an.

En revanche, les cheminées à foyer fermé, à insert et les poêles sont parfaitement autorisés, sur tout le territoire, sans restriction (à condition que l’obligation de ramonage des conduits soit satisfaite).

Contrairement aux cheminées traditionnelles, les foyers fermés libèrent très peu de particules fines dans l’atmosphère (3 Kg/an), grâce au rendement élevé qui fait que l’essentiel de l’énergie consommée dans la bûche ou les granulés est transformée en chaleur.

Tous les foyers fermés proposés par Nature et Feu vous assurent une installation conforme aux dernières obligations en matière de cheminée, permettant un usage en tant que chauffage principal, à n’importe quel moment de l’année.

Contactez-nous pour obtenir un devis rapide et bénéficier d’un confort de chauffe exceptionnel dans toute votre maison !


Partager ou imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *